(Simples notes de travail)

Karl Polanyi a écrit plusieurs textes sur H. G. Wells, notamment à Vienne, juste avant d’être embauché dans le Journal des Hongrois de Vienne [Bécsi Magyar Újsag]1 :

 Nom originalNom traduitDate
H. G. Wells az eretnek fáraókról”*H.G. Wells, les pharaons hérétiques 1922
Uj Macchiavelli, Kipps és Tono-BungayNouveau Machiavel, Kipps et Tono-Bungay 1922
Kiket tart H.G. Wells a világtörténelem legnagzobb olakjinak?”*  1922
H.G. Wells, a szocialistaH. G. Wells, le socialisteJuillet 1922
Polly bácsi2Oncle Polly15 décembre 1922
H.G. Wells, a civilizáció megmentésérőlH.G. Wells sur le sauvetage de la civilisation21 octobre 1923

Deux articles n’ont encore jamais été traduits du hongrois (ceux suivis d’un astérisque). Les trois autres l’ont été en 2016 seulement dans les Hungarian Writings de Gareth Dale et Adam Fabry.

Il l’évoque aussi une fois dans „Ist Sozialismus eine Weltanschauung?“, qui date probablement de 1920-1922.

Tous ces courts textes se situent donc peu de temps après la sortie de l’Esquisse de l’histoire universelle [1920] de Wells et on peut penser que ce texte a inspiré à Polanyi sa lecture de l’Histoire, et notamment l’idée que Jésus soit apparu dans un âge précis, comme il le dit dans « La résurrection de Jésus » ; Gareth et Adam Fabry rattachent cette référence à l’« âge axial » (Achsenzeit, c’est-à-dire l’« âge pivot ») de Karl Jaspers. Or, l’Allemand n’évoque ce concept qu’en 1949 ! S’est-il lui-même inspiré de Wells, voire du livre d’Eduard Schuré3, les Grands Initiés [1889] ? Je n’en sais rien. A partir de 1936, Polanyi semble plutôt s’inspirer de Arnold C. Toynbee, mais celui-ci s’est-il aussi inspiré de Wells ? Je n’ai pas non plus encore exploré ceci.

Dans son article de 1923, « La résurrection de Jésus », il commente l’essai de 1921, Le sauvetage de la civilisation.

Dans « H. G. Wells, le socialiste », il s’attache à montrer le propos politique présent en arrière-plan des dystopies de l’auteur socialiste.

Notes

  1. Comme gage d’allégeance à la Société Fabienne ? Le directeur de ce journal qui durera trois ans, est le maçon et nationaliste tchèque Eduard Beneš
  2. Il s’agit plus d’une analogie entre des faits économico-politiques survenus en 1920 en France et en Angleterre et le roman de Wells Mr. Polly, que d’un texte sur Wells proprement dit. Il atteste cependant d’une connaissance de ce roman par Polanyi.
  3. L’ami de Rudolf Steiner et auteur des Enfants de Lucifer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.