La version de Karl Polanyi, dans un ajout de 1945 à la La Grande Transformation :

Nous avons invoqué ce que nous pensons être les trois faits constitutifs de la conscience de l’Homme occidental : la conscience de la mort, la conscience de la liberté et la conscience de la société. La première, selon la légende juive, a été révélée dans l’histoire de l’Ancien Testament. La seconde a été révélée au travers de la découverte de l’unicité de la personne dans les enseignements de Jésus, comme ce fut consigné dans le Nouveau Testament. La troisième révélation nous est venue dans le fait de vivre dans une société industrielle. Il n’y a pas de grand nom qui s’y rattache ; peut-être Robert Owen s’en approcha assez pour en devenir son porte-voix. C’est l’élément constitutif de la conscience de l’Homme moderne.

p. 349-350 de la version Gallimard/Tel de 2009 reprenant la traduction de Catherine Malamoud publiée en 1983

Je reviendrai plus tard sur des versions similaires de ce schéma, trouvées chez :

  • Joachim de Flore [13ème siècle]
  • G.W.H. Hegel [19ème siècle]
  • Moses Hess [19ème siècle]
  • Auguste Comte [19ème siècle]
  • Dimitrije Mitrinović [20e siècle]

Celles de Hegel a très probablement influencé Karl Polanyi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.