On trouve une référence à Hegel au dos d’une (bribe de) lettre, non-datée, en hongrois, d’une écriture rapide et difficile à lire, qui se trouve dans le dossier consacré aux lettres envoyées à Kari Polanyi-Levitt (sans qu’on sache cependant ce que vient faire ce document ici, le père n’ayant pas pour habitude d’écrire à sa fille en hongrois – le parle-t-elle seulement ?, elle qui est née à Vienne), sur un papier fin. Polanyi écrit d’abord la citation de Hegel, d’abord en anglais, puis en allemand [AKP 59/02, 58] :

Break with the peace in yourself
Break with the values of the world
Not to be better than the Age
But to be this at its best
Brich mit dem Frieden in Dir
Brich mit den Werte der Welt
Besseres nicht, als di­e Zeit
Aber auf’s Beste zu sein

Kari Polanyi-Levitt en a fait une épigraphe dans son article “Karl Polanyi and Co-Existence”, publié d’abord dans Co-Existence en 1964, puis repris en 1990 dans le livre qu’elle a édité, The Life and Work of Karl Polanyi [1990a, 253], sans en expliquer la provenance1.

Dans ses “Notes de fin de semaine” XIX (21 décembre 1957) [AKP 45/14, 47], Abraham Rotstein note cette citation, lorsqu’il évoque Hegel, bien qu’elle soit un peu différente :

En 1805 (avant Jena)2 Hegel écrivit  : (traduction approximative)3 « avec confiance et courage peut-être que le fils des Dieux pourrait se lancer dans la lutte pour la perfection. Romps la paix avec toi-même, romps avec le travail du monde4, efforce-toi et essaye plus que la chose du présent et des hiers5. En faisant ceci, tu n’atteindras/achèveras/réaliseras rien de mieux que ton propre temps, mais à son plus grand meilleur.”

Malgré les deux versions, celle de Polanyi (qui doit citer de mémoire) et celle de Rotstein (qui cite de sa propre mémoire ce dont Polanyi lui-même se souvient), je n’ai pas réussi à identifier quel texte de Hegel, Polanyi citait ici, dans aucun des deux tomes des Werke, publiés chez Suhrkamp en 1986 (1ère éd.).

En 1804 ou 1805, le volume 2 nous mène à deux documents possibles :

  • Rosenkranz’ Bericht über das Fragment vom göttlichen Dreieck [1804]
  • Aphorismen aus Hegels Wastebook [1803-1806]

Publication initiale : 30 janvier 2017 – m. à j. : 05 août 2017

Notes

  1. Du moins en 1990 []
  2. Le problème est que la date de ne coïncide pas puisque Hegel est à Iéna dès 1801. Faut-il donc chercher dans les textes plutôt en 1799-1800 ou 1804-1805 ? []
  3. Traduction approximative de ce que Polanyi a dit à Rotstein, traduit de l’allemand en anglais, et maintenant de l’anglais en français… []
  4. Romps avec le cours du monde, écarte-toi du monde ? []
  5. Efforce-toi de dépasser le présent et les passés – pourquoi un pluriel ? []

2 pensées sur “Une citation de Hegel [Résolu]”

  1. Nous pensons que ces lignes viennent d’un poème de Hegel ’Entschluss’ (Décision, détermination) écrit en 1801: „Kühn mag der Götter Sohn der Vollendung Kampf sich vertrauen,/ Brich den Frieden mit dir, brich mit dem Werke der Welt!/ Strebe, versuche du mehr als das Heut und das Gestern! so wirst du/ Besseres nicht, als die Zeit, aber auf’s Beste sie sein!“
    [Traduit par Santiago Pinault – la réponse originale en anglais a été placée sur la version anglaise du billet avec ma propre réponse à la suite]

  2. Merci beaucoup, Pr. Thomasberger !
    Peu de temps après votre réponse, j’ai cherché sur Google (notre Baidu ‘occidental’) des informations sur ce poème de Hegel enfin identifié et suis tombé, dans les premiers résultats, sur l’introduction de Giorgo Resta au recueil de textes de Polanyi, « For a New West”, en 2014 (pour la version anglophone), qui en parlait. Comme quoi, j’avais la réponse sous les yeux et ne la voyait pas, n’ayant pas du tout pensé à cette introduction lors de mes recherches. Un grand merci, donc, et la question se déplace maintenant vers l’analyse du poème de Hegel en lui-même et en parallèle sur la question de sa réception par Karl Polanyi (quand, pourquoi, pourquoi ce texte-ci semble être si important pour lui).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *