C’est un petit évènement pour les polanyiens francophones : trente quatre ans après sa parution à titre posthume (édité par H.W. Pearson en 1977), la traduction de The Livelihood of Man, La subsistance de l’Homme, est enfin proposée au public francophone (Flammarion, 26 € pour l’édition papier 20€ pour la version Kindle).

Jusqu’ici seuls les deux premiers chapitres avaient été traduits par Antoine Deville en 1986 et publiés dans le Bulletin du M.A.U.S.S. La traduction et la préface sont signées par Bernard Chavance.

Étonnamment 1, le texte est désormais plus facile à trouver en langue française qu’en anglais, et les universitaires intéressés par un ouvrage trop souvent ignoré, doivent faire appel au prêt entre bibliothèque pour pouvoir se le procurer…

Quant à la fiabilité de cet ouvrage posthume, si, comme le confesse l’éditeur, il n’a pas été facile d’établir le texte étant donné que les manuscrits, souvent fragmentaires, existent en plusieurs versions qu’on imagine pas toujours totalement identiques. On peut cependant penser que l’entreprise de Harry Pearson, soutenue et aidée par la femme de Karl Polanyi, Ilona Ducyzńska Polanyi, n’est pas une reconstruction trop aventureuse du propos de Polanyi, puisqu’à la mort de celui-ci, en 1964, le titre du livre était décidé, ainsi que le sommaire. Plus d’une version de la préface ont été rédigées par l’auteur, ainsi qu’une introduction et les chapitres 1 (« Le sophisme économiciste ») et 4 (« L’économie encastrée dans la société » 2). Les chapitres 2, 3 et 8 existaient déjà sous d’autres versions, notamment un article paru à titre posthume en 1971, “Carl Menger’s Two Meanings of ‘Economic’” pour le chapitre 2.

Voilà sans doute l’occasion de (re)découvrir que Karl Polanyi, outre les Essais publiés en 2007 au Seuil, ce n’est pas que la seule Grande transformation !

A lire aussi sur La subsistance de l’homme

ALARY Pierre, « La subsistance de l’homme : l’économie selon Karl Polanyi », Revue de la régulation [En ligne], 12 | 2e semestre / Autumn 2012, mis en ligne le 18 décembre 2012, consulté le 26 juillet 2014. URL : http://regulation.revues.org/10008

M.à.j. : 26 juillet 2014.

Notes

  1. Quoique l’édition de la Grande transformation ait aussi connu le même sort, avec une traduction française effectuée 30 ans après la parution initiale, traduction qui s’avéra par la suite bien plus trouvable que la version anglophone durant quelques années
  2. Cf. Editor’s Preface de l’édition anglophone, London, Academic Press

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *